Accueil du site >>BIOGRAPHIE
BIOGRAPHIE
D’un père Français et d’une mère Mauricienne, Christophe Wallemme après de longs séjours à l’étranger (3 ans au Liban, 4 ans en Inde), aborde la musique à l’age de 15 ans.

Né à Paris, il commence en optant pour la guitare avant de se diriger vers la contrebasse (après avoir entendu Scott Lafaro auprès de Bill Evans) .

Christophe Wallemme fait rapidement ses premières armes dans les clubs parisiens aux coté de Walter Davis junior, Ted Curson, René Urtreger, Maxim Saury, et remporte en 1988 un Prix de soliste au concours de la Défense.

Dans les années 90 il se dirige vers un Jazz Bop et moderne en enregistrant auprès des jazzmen français en vue du moment et en multipliant les gigs avec des musiciens tels que Tom Harrell, Eric Barret, Christian Escoudé, Michel Graillier, Alain Jean-Marie, Jacky Terrasson...

En 1994 il fonde avec Pierre de Bethmann et Benjamin Henocq le trio PRYSM .
Le talent du trio est récompensé au Concours national de jazz de la Défense en 1994 pour la parution de leur premier CD « Prysm », événement qui attire alors la célèbre maison de disque Blue Note . Cette dernière fait signer la formation , suivent alors quatre Albums et 300 concerts dans le monde entier .

Parallèlement Christophe Wallemme n’en demeure pas moins un sideman recherché qui aura fait résonner ses 4 cordes auprès de Jean-Pierre Como, Louis Winsberg , Sylvain Beuf , Daniel Mille , Olivier louvel , Andre Ceccarelli , Nguyen Lê , Stefano Di Battista , Aldo Romano … On le retrouvera aussi avec des artistes de Variétés tel que : James Taylor , Françoise Hardy , Maxime Leforestier , Victor Lazlo , La grande Sophie ….Mais l’une de ses plus importantes collaborations sera avec le chanteur David Linx et le pianiste diederik Wissel avec lesquels il enregistrera trois magnifiques albums .

En 2004 , à l'aube de ses quarante ans, Sa rencontre avec la fondation BNP-Paribas est décisive pour la suite de sa carrière, elle va lui permettre de réaliser en toute sérénité ses projets car, Durant ces dernières années, il n’a cessé de composer et d’affiner sa direction artistique.

TIME ZONE (sorti en septembre 2004 sur le Label Nocturne ) Ce premier enregistrement est l'aboutissement d'une longue réflexion sur la construction d'un répertoire fait de compositions personnelles .

Son deuxième opus ( sorti octobre 2006 sur le Label Bee-Jazz ) est marqué par l’inde. Ces années de métissage, qui ont modifié sa perception de la musique et du monde extérieur, ont donné naissance à "Namaste". Il signe avec cet album des compositions colorées marquées par ce lointain pays.

Start « So many ways « ( octobre 2008 sur le Label Bee-Jazz )
Ce disque illustre les différentes facettes du compositeur, à la fois libre d’écriture et inspiré, guidé par sa culture, ancré dans les standards.

Incontestablement, la musique de Christophe Wallemme nous fait voyager à travers bien des contrées . Il nous emmène en voyage et sans vraiment nous forcer la main, nous conduit au gré des rencontres et des fuseaux horaires.